L’initiateur

«initiateur Je n’ai pas de lourds moyens financiers pouvant permettre à chaque habitant de mon pays de satisfaire ses besoins, pas assez de nourriture pour apaiser la faim qui devient de plus en plus un fléau, ni suffisamment de remèdes pour mettre fin à toutes les maladies qui constituent un frein pour le développement … mais j’ai un art, le cinéma, qui me permet de sensibiliser à travers les films pour prévenir les fléaux que connaissent l’Afrique en général et le Burkina en particulier.

Je poursuis un but avec mes films, celui de parvenir à un changement de mentalités de nos populations sur les multiples maux qu’elles rencontrent et dont sans savoir par quels moyens les éviter, sont souvent victimes.

Par cet art, je peux sensibiliser, éduquer, conscientiser les populations sur, les techniques culturales pouvant garantir de bons rendements agricoles, la préservation contre certaines maladies, la réduction des comportements à risques… voici la solution que je propose pour contribuer au développement de mon pays et partout dans le monde où la sensibilisation est nécessaires »


Nous contacter :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message